atelier 2 thème des émotions classe maternelle de ma fille (année scolaire 2019-2020)

Lors de ce deuxième atelier, j’ai proposé deux ateliers différents pour les MS (Moyen section) et les GS (Grande section). Pour les deux niveau, nous avons relu le livre “la couleur des émotions” d’Anna Llenas, cela nous a permis de refaire un point global sur les émotions et leurs couleurs associées, ainsi que sur leurs différents ressentis et comment réagit leur corps.

Les enfants se rappelaient bien du livre et des émotions. Nino nous a dit que “quand on est dans la joie, c’est comme si on avait un soleil dans notre cœur”, il nous a dit aussi ainsi que Léna qu’ils connaissaient l’émotion de couleur verte et qu’elle s’appelait la “sémérité ou la sénérité”. C’est sans aucun doute l’émotion qu’ils ont le plus de mal à prononcer. Je me suis retenue de rire car j’ai vu qu’ils étaient un peu frustrés de ne pas réussir du premier coup à le formuler correctement. Après l’avoir répété 3 fois, ils ont bien réussi à le dire. Et j’ai pu lire une grande fierté dans leurs yeux. Dans l’ensemble, ils reconnaissent bien cette émotion et m’ont fais quelques démonstrations d’exercices de respiration et de détente. Ils sont vraiment tous très attachants.

Les MS se sont prêtés au jeu du tri des émotions.

Dans l’histoire du monstre des émotions, la petite fille aide son ami le monstre à trier chaque émotions en les plaçant dans un flacon. Nous avons donc préparé des pots avec les étiquettes et pour représenter symboliquement les émotions dans les bouteilles, nous les avons garni de fil de laine.

Le but du jeu :
Après avoir mélangé toutes les laines sur le plateau, les enfants ont du trier chaque émotion dans chaque pot comme dans l’histoire du livre. Je leur ai expliqué aussi comment utiliser les bouteilles pour les aider à gérer leurs émotions lors d’une colère, d’une peur ou s’ ils sont tristes.

Comment utiliser la Bouteille des Émotions ?
Par exemple, si l’enfant est en colère, il prend la bouteille de la colère, l’ouvre et sort la laine rouge. Par symbolique, en faisant sortir la laine rouge de la boite, l’enfant sort la colère en lui, qui est dans son petit cœur. Mais comme son petit cœur se retrouve tout vide ensuite, l’enfant doit ouvrir une autre bouteille soit l’amour, la joie ou la sérénité pour remplir son petit cœur d’émotions positives. Les enfants ont vite compris la symbolique et se sont prêtés au jeu. Ils étaient content d’imiter le petit monstre des émotions.

atelier émotion

 

 

 

 

 

 

 

Les GS se sont prêtés au jeu de mime des émotions :

Nous avons relu et fait un point sur les émotions du livre, puis je leur ai expliqué ce qu’avaient fais leurs camarades MS avec les bouteilles et le tri des émotions. Certains se souvenaient de l’avoir fait l’an dernier.

Nous sommes passés à l’atelier mime des émotions avec le cube des émotions et les dalles des émotions.

Le but du jeu :
Jeter le dé des émotions. Nommer à voix haute l’émotion que le dé a choisi. Se placer ensuite sur la dalle des émotions correspondante. Mimer l’émotion. Et c’est lors de cette dernière étape qu’on a vraiment rigolé! Certains étaient plus timide au départ, puis en voyant les autres, ils ont pris confiance et ont osé au deuxième tour! A aucun moment, je ne leur ai imposé ou forcé à faire le mime. L’objectif premier étant de s’amuser.

atelier émotion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mimer, c’est savoir exprimer par le geste, par le jeu de physionomie, sans parler, les attitudes de quelqu’un, des sentiments, une action. Cela peut paraître simple comme ça, ils devaient ressentir l’émotion, la verbaliser, et la mimer. ce n’est pas si simple pour tous les enfants! Certains n’osaient pas mimer la colère par exemple, d’autres comme ma fille n’ont eu aucun soucis, (elle maîtrise bien l’émotion de la colère, même si ses tempêtes émotionnelles se sont bien calmées en grandissant). Quand ils ont du mimer la sérénité, certains se sont allongés au sol, d’autres soufflaient comme s’ils étaient en pleine relaxation voir méditation. J’ai été épaté. Pour mimer la joie, on a bien ri aussi, certains se sont mis à tirer la langue, à danser, à sauter ou à faire le clown! Pour mimer la tristesse, certains ont fait semblant de pleurer! Lors de ces ateliers, j’arrive bien à déceler les différents caractères de chaque enfant, ce qui me permet de mieux me positionner face à un enfant introvertis ou extravertis.

Ce fut un chouette atelier, un chouette moment partagé.

J’ai trouvé le cube des émotions sur le blog l’école des juliettes

Je vous partage le fichier sur le blog dans l’onglet “documents à télécharger”

à bientôt pour un autre atelier!

Delphine jardinière de l’imaginaire

#atelierdesemotions #educationemotionnelle #lacouleurdesemotions #lemonstredescouleurs #dédesemotions #partage #samuser

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jeune femme de 34 ans, je travaille depuis plus de 10 ans auprès d'enfants de 0 à 12 ans. Je suis aussi maman de deux enfants. Le mot qui me décrit le mieux est "créative". Je peux vous bricoler un bidule aussi farfelu qu'utile avec trois fois rien, une madame macgyver du bricolage. J' adore inventer, créer, fabriquer, raconter des histoires aux enfants pour semer des petites graines magiques dans leurs esprits, mais aussi dans le but de les aider à traverser certaines périodes de leur développement, notamment pour leur apprendre à gérer leurs émotions. Je m'amuse à m’appeler moi-même "la jardinière de l'imaginaire". J'écris aussi des poèmes, adore être dans la nature et surtout l'observer. La nature est pour moi, autant que les enfants le sont, une grande source d'inspiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *