Quelques nouvelles sur mon prochain livre

Je vous donne quelques nouvelles sur mon prochain livre !

Actuellement, je prépare une fable dont le thème est la différence. Un sujet important à mes yeux et cher à mon cœur car je pense sincèrement que l’on a tous le droit à la différence. Qu’on le veuille ou non, nous sommes déjà à la base tous chromosomiquement parlant différent. Nous nous évertuons juste à essayer d’être comme les autres pour rentrer dans un moule, dans une case, ou dans un mode de fonctionnement qui n’est pas si simple pour tout le monde, pour se faire aimer et:ou se faire accepter. Mais si on essayait d’être soi-même? je suis convaincue que les autres peuvent nous aimer comme nous sommes mais avant tout il faut apprendre à s’aimer soi-même! Hélas, quand on n’y arrive pas, on s’essouffle, on perd confiance sauf si on rencontre LA personne qui va tout changer, un peu comme l’histoire d’Anatole qui traine sa petite casserole. Un jour, une personne le voit et l’aide à faire de sa petite casserole une force au lieu d’un point faible.

Pourquoi j’ai choisi la fable au lieu d’un conte ou d’une histoire ?
Je dirai que dans un premier temps, uniquement pour m’amuser, car j’adore écrire, jouer avec les mots, les rimes ! Puis, dans un second temps, la fable s’adresse aux enfants, et à travers la fable, on peut faire passer un message ainsi qu’une morale (je cherche à être ni moralisante, ni culpabilisante) pour apprendre ou inviter à la réflexion.

Qu’est-ce qu’une Fable ?
Les fables sont de petites histoires où le rôle principal est généralement joué par des animaux ou des plantes auxquels on prête certaines caractéristiques humaines. La finalité de ces histoires est de donner une sorte de leçon ou d’apprentissage moral au lecteur, pour l’inviter à réfléchir sur un thème particulier.
Il s’agit d’un genre littéraire plutôt adressé aux enfants, où il y a souvent une morale à la fin, qu’il peut s’avérer intéressant d’apprendre.

On connaît les fables de Jean de La Fontaine ou d’Esope.

Qu’est-ce qu’un Conte ?
De son côté le conte est une histoire construite autour de faits réels ou fictifs, mettant en jeu tout type de personnage. Il existe plusieurs sortes de contes comme les contes de fées, les contes épiques, historiques, fantastiques et les histoires de fantômes, entre autres.
La finalité du conte peut être de transmettre, par voie orale, une tradition, comme c’est le cas pour les histoires folkloriques, ou simplement de raconter une histoire quelconque. Sa fin ne comprend pas forcément, comme dans le cas de la fable, une morale, ce qui est la différence la plus notable entre ces deux genres.

On connaît les contes de Grimms, d’Andersen ou de Perrault.

Qu’est-ce que l’Apologue ?
L’apologue est un récit qui véhicule ou illustre une morale. l’apologue est un texte narratif qui a une visée argumentative, c’est à dire que sa fonction première est d’apporter un enseignement aux lecteurs.
L’utopie, la fable et le conte philosophique sont des apologues. Le conte n’est pas nécessairement un apologue, faute de morale.
L’apologue présente l’avantage d’être bref et concret, ce qui convient au plus grand nombre, souvent paresseux ou pressé. Il est agréable à lire, car il demande peu d’effort et qu’il s’agit souvent d’une histoire divertissante.

Je vous met en lien le clip d’une chanson de Lara Fabian « la différence » que j’aime écouter de temps à autre.

clip de Lara Fabian « la différence »

Je vous joint ma toute première planche faite hier!

#Premiereplanche #premierdessin #brouillon  #premièreillustrationencours

 

l’histoire arrive bientôt…

Belle journée ensoleillée

 

#écriture #fable #conte #apologue #thèmeladifference #respect #amour

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jeune femme de 34 ans, je travaille depuis plus de 10 ans auprès d'enfants de 0 à 12 ans. Je suis aussi maman de deux enfants. Le mot qui me décrit le mieux est "créative". Je peux vous bricoler un bidule aussi farfelu qu'utile avec trois fois rien, une madame macgyver du bricolage. J' adore inventer, créer, fabriquer, raconter des histoires aux enfants pour semer des petites graines magiques dans leurs esprits, mais aussi dans le but de les aider à traverser certaines périodes de leur développement, notamment pour leur apprendre à gérer leurs émotions. Je m'amuse à m’appeler moi-même "la jardinière de l'imaginaire". J'écris aussi des poèmes, adore être dans la nature et surtout l'observer. La nature est pour moi, autant que les enfants le sont, une grande source d'inspiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *