Atelier des émotions dans la classe maternelle de ma fille (atelier 1)

Je suis ravie et très enthousiaste de partager avec vous ce projet mit en place dans la classe maternelle de ma fille Angélique.

Pour ceux et celles qui me suivent depuis quelques temps, vous avez pu remarquer que je parle souvent du thème des émotions. Je fais au mieux pour aider ma fille à gérer ses colères, ses frustrations etc.. (c’est même devenu un peu comme une obsession chez moi) Et c’est d’ailleurs sur le thème de la colère que j’ai écris mon premier livre jeunesse: « Le petit dragon de Léopoldine » (ici)

Au départ, je souhaitais juste partager mon livre avec les enfants de la classe, pour aborder le thème de la colère. Et puis au final, Dominique l’instituteur de ma fille m’a proposé d’aborder toutes les émotions tout au long de l’année sous forme de jeux/lectures.

Je n’ai pu qu’accepter cette proposition! J’ai tellement de choses, d’idées à partager avec les enfants! Passer ce temps avec les enfants a été très révélateur pour moi, cela m’a rappelé ô combien j’aime être en leur compagnie.

Pour cette première approche, je leur ai raconté ce livre que j’affectionne tant  » la couleur des émotions » d’Anna Llenas.

On s’est installé dans un petit coin de la bibliothèque et les enfants sont passés par petit groupe! Gaby, qui est l’ATSEM de la classe, leur a fabriqué pendant ses vacances d’Automne, les petits monstres en feutrine (photo ci-dessous)! Elle m’a dit qu’elle s’est bien amusée à les fabriquer, et bien cela se voit! Elle a des doigts de fée, ils sont tellement beaux et doux!! Les enfants ont adoré ces petits monstres colorés, ils ont adoré les câliner!

Durant cette première séance, nous avons fait connaissance, (trois ou quatre élèves connaissaient ce livre, et l’avaient chez eux), je leur ai raconté l’histoire de ce petit monstre, et c’est vrai que mettre une couleur sur une émotion les aide vraiment à mieux les comprendre! Les enfants sont de nature curieux, et ils ont été très vite emballé par l’histoire. Pouvoir toucher, manipuler les monstres leur a permis de mieux s’approprier les différentes émotions et le personnage. 

Je leur ai posé des questions pour les aider à s’exprimer. 

Quelles couleurs préfères-tu? Est ce que tu as déjà ressenti telle ou telle émotion? Qu’est ce que tu ressens dans ton petit cœur à ce moment là? et d’autres que je ne me rappelle plus.

Certains ont eu quelques difficultés à mettre des mots sur ce qu’ils ressentaient qu’ils soient en PS ou MS! D’autres ont très vite maitrisé le sujet! 

Ce qui m’a sincèrement frappé, cela a été de voir l’expression sur leur visage changer au fur et a mesure que l’on tournait les pages du livres! A chaque émotion, leur visage se transformait! Si le monstre était triste, eux aussi l’était, si le monstre était joyeux, eux aussi etc… c’était assez flagrant, encore une fois, chez certains enfants c’était plus prononcé que chez d’autres mais en majorité ce fut le cas! Les enfants sont naturellement doués d’empathie mais je pense que c’est malgré tout quelque chose qui se travaille et qui s’apprend car j’ai déjà rencontré et travaillé auprès d’enfants qui en étaient totalement dépourvus et c’était plus difficile à gérer.

L’empathie qu’est ce que c’est? L’empathie est la capacité à ressentir les émotions de l’autre et à se mettre à sa place. C’est une qualité éminemment précieuse pour l’être humain.

Les enfants sont si attachants, chacun avec leur personnalité! J’ai rencontré un petit garçon très curieux, un autre vraiment solaire, son sourire et son enthousiasme ont illuminé ma matinée! Un autre petit garçon beau comme un cœur et j’ai bien vu que cela cogitait dans sa petite tête! J’ai rencontré des enfants qui ont ce besoin de contact, de toucher les choses, de manipuler, d’autres qui ont du mal à rester assis, mais qui écoutent quand même! J’ai rencontré des petites filles très réservées (elles m’ont rappelé moi petite mais elles aussi écoutaient tout et ne rataient pas une miette de ce que je racontais), d’autres petites filles plutôt extraverties, qui participaient activement! Une grande richesse!

Quand nous avons abordé la dernière émotion du livre qui est l’amour, ils ont tous sans exception dit qu’ils aimaient leur maman en premier, et qu’ils lui faisaient pleins de câlins. C’était trop mignon et cela en dit long sur le lien mère/enfant. Ensuite, ils ont parlé de leur papa et de leur frère et sœur.

Ce sont les adultes de demain, il faut en prendre soin! Et je suis convaincue que les aider à grandir dans l’empathie, la bienveillance, l’amour les aide et nous aide aussi à devenir meilleur!

Bref, ce moment a été pour moi très important, surtout de remettre les pieds dans une école! Cela fait 7 ans que j’ai quitté la collectivité et le monde scolaire, le monde de l’animation! Un milieu que j’affectionne tellement par sa richesse, mais qui m’est devenu difficile! J’ai beaucoup de difficultés à trouver ma place, et faire face à l’injustice est terrible pour moi! La collectivité m’étouffe! J’ai choisi de m’isoler quelques temps aussi, j’ai toujours dis et toujours su que cela serait temporaire car finalement j’aime la solitude mais j’aime aussi parfois être en lien, créer des liens riches en partage voilà ce qui me plait! Revenir dans une école est moins douloureux pour moi (de par mon parcours scolaire) et j’avoue que j’étais plutôt à l’aise avec les enfants bien plus à l’aise qu’avec les adultes comme d’habitude!

Sinon, ma fille semblait très fière que sa maman soit venue faire une surprise dans la classe. Le livre et les monstres des émotions, nous les avons depuis longtemps à disposition à la maison! Elle fait preuve d’une très grande empathie envers les autres. Par exemple, quand son petit frère pleure, elle reste avec lui pour qu’il arrête de pleurer. Elle ne supporte pas qu’il pleure, vous imaginerez donc comment cela a pu être difficile pour elle, à la naissance de son frère car comme tout nouveau né, il pleurait! Elle traduit souvent parfaitement les émotions que l’on veut cacher ou sous entendre. Elle les capte très vite. Une petite fille pleine de vie, pleine d’amour, très curieuse! 

Il y aura un prochain atelier en décembre! Je vous raconterai la suite de nos aventures!

Je remercie Dominique, l’enseignant de la classe et Gaby, l’ATSEM, je les sens vraiment enthousiaste dans ce projet, tout autant que moi, je peux continuer à semer des petites graines de bienveillance dans l’esprit des enfants, et ça pour moi, ça n’a pas de prix!

en cadeau, une photo souvenir!

A bientôt

Delphine Jardinière de l’imaginaire

 

#education #partage #richesse #lemonstredescouleurs #emotions #empathie #amour #joie #bonheur #lien

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jeune femme de 34 ans, je travaille depuis plus de 10 ans auprès d'enfants de 0 à 12 ans. Je suis aussi maman de deux enfants. Le mot qui me décrit le mieux est "créative". Je peux vous bricoler un bidule aussi farfelu qu'utile avec trois fois rien, une madame macgyver du bricolage. J' adore inventer, créer, fabriquer, raconter des histoires aux enfants pour semer des petites graines magiques dans leurs esprits, mais aussi dans le but de les aider à traverser certaines périodes de leur développement, notamment pour leur apprendre à gérer leurs émotions. Je m'amuse à m’appeler moi-même "la jardinière de l'imaginaire". J'écris aussi des poèmes, adore être dans la nature et surtout l'observer. La nature est pour moi, autant que les enfants le sont, une grande source d'inspiration.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *