Notre petit projet des vacances

Hey,

Me voici de retour, après une grippette et une magnifique roséole pour mon titi! (On reprend des forces doucement)

Je voulais faire ce petit billet pour vous partager notre petit projet de nos vacances et également l’une de mes passions : l’aquariophilie !

L’aquariophilie, QU’EST CE QUE C’EST ? ? ?

Petite définition rapide :

L’aquariophilie est le loisir qui consiste à s’occuper d’animaux et de plantes aquatiques dans un aquarium ou un étang en mettant en valeur l’aspect esthétique d’un milieu aquatique. La reconstitution d’une nature sauvage et lointaine transporte l’observateur, le fait rêver et le relaxe.

J’ai souhaité transmettre et partager cette passion à mes enfants! Ils ont été plutôt réceptifs. (en général, les enfants sont assez vite captivés et adorent observer les petits poissons)

J’ai tout de même voulu faire simple et petit! J’ai récupéré mon ancien aquarium de 30L qui trainait dans le garage! Il m’a fallu racheter quelques produits.

C’est facile à mettre en place avec des enfants! Il faut un petit peu de matériels mais une fois que vous êtes équipés cela peut durer plusieurs années si vous en prenez soin!

Ce qui m’intéresse vraiment, c’est la pratique naturaliste exploitant l’aquarium comme outil d’observation et de pédagogie écologique. Elever des alevins, les voir grandir, mettre en place tout un écosystème.

Bon, pour cette première avec les enfants, j’ai souhaité faire simple. Je n’ai donc pas mis de substrat (ensemble du substrat = sol nutritif + sable de surface). J’ai juste installé des graviers de couleurs foncés. J’ai choisi une plante aquatique qui peut vivre sans substrat, et une plante en plastique que je remplacerais bientôt par une plante naturelle.

Je vous met une liste rapide du matériel requis pour la mise en place d’un aquarium mais je ne m’étalerais pas sur les différentes étapes de l’installation, vous trouverez sur le net pleins d’articles et de sites sur le sujet ou des aquariophiles chevronnés maitrisent bien mieux le sujet que moi.

Liste du matériels requis :

  • un aquarium avec couvercle et néon (pas juste un bocal)
  • un support pour l’aquarium
  • un filtre
  • un système de chauffage
  • graviers ou substrat
  • des plantes et des décos
  • un bulleur (facultatif mais les bulles ont vraiment un côté relaxantes)
  • un thermomètre
  • produit pour neutraliser le chlore contenu dans l’eau du robinet
  • des poissons
  • épuisette
  • brossette pour nettoyer les vitres
  • pondoir, nursery (facultatif)
  • nourriture poissons

L’avantage avec les espèces comme les guppy, molly, platy, c’est que l’on peut vite les élever dans l’aquarium, et avoir pleins d’alevins. J’ai isolé mes alevins dans un pondoir/nursery pour que les enfants puissent les observer plus facilement au début mais beaucoup vous diront qu’il vaut mieux les laisser vivre dans l’aquarium et resteront ceux qui réussiront à survivre! Car certaines espèces de poissons mangent les alevins, notamment la femelle au moment de la ponte.

Ma fille s’est très vite intéressée à l’aquarium. Elle m’a posé pleins de questions, j’ai pu y répondre en lui expliquant le fonctionnement de cet écosystème miniature. Et ce petit projet porte déjà ses fruits car nous avons recueilli 5 alevins, et d’autres arrivent car les femelles guppy attendent des petits! Sachez également, que ce sont des poissons d’élevages, les guppys dans la nature sauvage sont beaucoup moins colorés.

Voici notre petit aquarium en photo :

 

Amusez- vous bien!

Delphine Jardinière de l’imaginaire

 

#aquariophilie #pratiquenaturaliste #outildobservation #coschooling #aquariophileamateur #partage #passion #transmission

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jeune femme de 34 ans, je travaille depuis plus de 10 ans auprès d'enfants de 0 à 12 ans. Je suis aussi maman de deux enfants. Le mot qui me décrit le mieux est "créative". Je peux vous bricoler un bidule aussi farfelu qu'utile avec trois fois rien, une madame macgyver du bricolage. J' adore inventer, créer, fabriquer, raconter des histoires aux enfants pour semer des petites graines magiques dans leurs esprits, mais aussi dans le but de les aider à traverser certaines périodes de leur développement, notamment pour leur apprendre à gérer leurs émotions. Je m'amuse à m’appeler moi-même "la jardinière de l'imaginaire". J'écris aussi des poèmes, adore être dans la nature et surtout l'observer. La nature est pour moi, autant que les enfants le sont, une grande source d'inspiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *