Nos Bonhommes patate à malaxer

Pour agrémenter notre table des émotions, et rajouter des objets ludique et sensoriels, je me suis rappelée d’une activité que je faisais lorsque j’étais ado!

Je me fabriquais des bonhommes patate! Des bonhommes en ballon de baudruche doux à malaxer. Je ne sais plus d’ou vient ce nom, je les ai toujours appelé ainsi!

Je te partage donc la méthode de fabrication.

matériel requis :

  • ballon de baudruche
  • gonfleur
  • farine
  • laine
  • feutres/marqueurs indélébiles
  • plateau
  • cuillères
  • entonnoir
  • laine

ETAPE 1

Gonfle un peu le ballon de baudruche afin de détendre le ballon.

ETAPE 2

Installe le ballon de baudruche à l’embout de l’entonnoir.

ETAPE 3

Met la farine petit à petit dans le ballon et tire doucement sur le ballon pour faire tomber la farine dedans.

ETAPE 4

Une fois terminé, fais un nœud au bout du ballon en évitant qu’il y ait une bulle d’air à l’intérieur.

ETAPE 5

Dessine des visages sur ballon.

ETAPE 6

Attache au nœud du ballon, des bouts de laine en guise de cheveux.

Les points positifs de cette activité :

  • malaxer ces bonhommes patate a réellement un effet de détente, relaxant.
  • valorise l’enfant dans sa créativité et dans la création d’un objet utile pour lui et les autres.

Les points négatifs de cette activité :

  • le bonhomme patate peut exploser n’importe ou à force d’usure et laisser de la farine partout (un bon coup d’aspirateur et le tour est joué)
  • à force de le malaxer le dessin du visage s’efface un peu (peut être essayer de tester autre crayon indélébile que les miens).

Amuses-toi bien!

Delphine Jardinière de l’imaginaire

 

#activitémanuelle #bonhommepatate #relaxation #detente #bonhommeamalaxer

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jeune femme de 34 ans, je travaille depuis plus de 10 ans auprès d'enfants de 0 à 12 ans. Je suis aussi maman de deux enfants. Le mot qui me décrit le mieux est "créative". Je peux vous bricoler un bidule aussi farfelu qu'utile avec trois fois rien, une madame macgyver du bricolage. J' adore inventer, créer, fabriquer, raconter des histoires aux enfants pour semer des petites graines magiques dans leurs esprits, mais aussi dans le but de les aider à traverser certaines périodes de leur développement, notamment pour leur apprendre à gérer leurs émotions. Je m'amuse à m’appeler moi-même "la jardinière de l'imaginaire". J'écris aussi des poèmes, adore être dans la nature et surtout l'observer. La nature est pour moi, autant que les enfants le sont, une grande source d'inspiration.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *