Jeu de la Toile d’araignée

Le jeu de la Toile d’araignée

Un jeu simple et rapide à mettre en place.

Matériels utilisés :

  • une panière à linge
  • du fil (laine, ficelle)
  • des jouets

Préparation :

J’ai passé des fils de laine blanc un peu partout, dans une panière à linge. J’ai choisi des petits champignons en tissus et ma fille a choisi de rajouter ces marionnettes à doigts. 

But du jeu :

pour les plus grands : L’enfant doit attraper les jouets au fond de la panière sans toucher les fils. 

pour les petits : L’enfant doit attraper les jouets sans les faire tomber (il peut toucher les fils).

Pour l’éveil sensoriel: on peut rajouter des petites clochettes (grelots) sur le fil.

Installer des petits coussins sensoriels de différentes matières pour le toucher que l’enfant doit attraper.

Ce jeu permet à l’enfant d’apprendre à maîtriser ces gestes (douceur et lenteur), il développe aussi sa motricité fine(préhension), sa concentration.

Testé et approuvé. Ce jeu a beaucoup plu à ma fille (4 ans). Elle s’est bien amusée. Par contre, comme elle est plutôt fatiguée en ce début de vacances, cela lui a demandé beaucoup de concentration. Elle a donc joué peu de temps. Son petit frère (19 mois), a joué aussi. Il a adoré toucher la toile d’araignée et attraper les marionnettes et les champignons. Je suis sûre que l’on peut encore ajouter de nombreuses idées.

Delphine Jardinière de l’imaginaire

 

#jeuvacances #occuperlesenfants #activitésjeuxenfants #jeuhalloween #latoiledaraignée

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jeune femme de 34 ans, je travaille depuis plus de 10 ans auprès d'enfants de 0 à 12 ans. Je suis aussi maman de deux enfants. Le mot qui me décrit le mieux est "créative". Je peux vous bricoler un bidule aussi farfelu qu'utile avec trois fois rien, une madame macgyver du bricolage. J' adore inventer, créer, fabriquer, raconter des histoires aux enfants pour semer des petites graines magiques dans leurs esprits, mais aussi dans le but de les aider à traverser certaines périodes de leur développement, notamment pour leur apprendre à gérer leurs émotions. Je m'amuse à m’appeler moi-même "la jardinière de l'imaginaire". J'écris aussi des poèmes, adore être dans la nature et surtout l'observer. La nature est pour moi, autant que les enfants le sont, une grande source d'inspiration.

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *