Boules à graines pour les oiseaux du jardin

Cette année, on souhaitait s’occuper des jolis oiseaux qui vivent dans notre jardin! Ayant récolté leurs plumes tous l’été et l’automne, on voulait les bichonner et leur donner à manger cet hiver (surtout qu’ici il fait très froid et la neige est présente depuis quelques semaines).

Les oiseaux peinent à trouver de la nourriture durant cette période donc on peut commencer dès fin Novembre à les nourrir jusqu’à fin mars. Ne le sachant pas plus tôt, nous ne débutons que maintenant. Insectivores durant les belle saisons, ils changent de régime alimentaire en hiver pour ne manger que des graines. Ils doivent se nourrir régulièrement pour lutter contre le froid. Ils brûlent un grand nombre de calories pour réussir à maintenir leur température corporelle. Ils ont donc besoin d’apports nutritionnels plus importants, riches en graisses et en graines.

A bannir de leur alimentation :

JAMAIS d’aliments salés, lait ou aliments cuits. Cacahuètes salées ou grillées, pain sec (gluten qui leur gonfle le ventre), biscottes ou pain grillés. JAMAIS de graisses animales (beurre, saindoux…) à éviter pour les même problèmes que nous (problèmes cardiovasculaires)

PLUS APPRECIES :

Graines de tournesol, boule de graisse végétale (huile de tournesol, huile de noix de coco solide) et mélange de graines (grains de blé, avoine, épeautre, millet, tournesol, sarrazin, quinoa). Graines de fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes grillées non salées).

Nourrir les oiseaux durant l’hiver est une excellente activité qui permet de sensibiliser les enfants à la préservation des espèces présentent dans leur environnement. Ils deviennent plus sensible à leur environnement. Ils vont pouvoir observer les oiseaux, les identifier, apprendre leur façon de vivre, de fonctionner, de se nourrir. Une bonne chose pour nos petits naturalistes en herbes!

Nos ingrédients et notre matériel utilisé :

Graisse Végétale
Graines de tournesols, Mélange de graines
Nos pommes de pins et cônes d’épicéa récoltés à l’automne (sert de support)
Bien nettoyées et séchées, elles vont nous servir de support
corde, bâtons et paire de ciseaux

Préparation :

couper en morceaux le pain de graisse végétale puis le faire fondre
Mélanger dans un saladier la graisse et le mélange de graines
Faire passer les bâtons dans l’écorce d’orange et attacher avec de la corde
Garnir l’orange du mélange de graines

Nous avons voulu expérimenter plusieurs supports, histoire de voir lequel on préfère utiliser pour nos prochaines sessions de fabrication de boules à graines. Nous avons choisi les supports naturels comme l’écorce des oranges que l’on a consommé et les cônes et pommes de pins! Puis, nous avons utilisé un moule en silicone et garni de notre mélange (penses à faire un trou avec un bâton ou autre avant que cela se solidifie)( je n’ai pas pu prendre de photos, mes mains étaient bien trop grasses 😉 ). Nous avons laissé toutes nos préparations au frigo 45mn environ.

Une fois sorti du réfrigérateur, j’ai pu enfiler la corde et nous sommes descendu dans le jardin pour accrocher le plus haut possible nos créations!

Maintenant place à l’observation de nos amis les oiseaux! Surveillance de nos boules à graines pour en refaire dans quelques temps! Ce fut un chouette moment partagé en famille!

A ton tour de préparer des boules à graines pour les oiseaux de ton jardin!

Delphine Jardinière de l’imaginaire

#bouleagraine #nourrirlesoiseauxenhiver #activitéenfant #activiténature #oiseaux #sensibilisationàlenvironnement

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jeune femme de 34 ans, je travaille depuis plus de 10 ans auprès d'enfants de 0 à 12 ans. Je suis aussi maman de deux enfants. Le mot qui me décrit le mieux est "créative". Je peux vous bricoler un bidule aussi farfelu qu'utile avec trois fois rien, une madame macgyver du bricolage. J' adore inventer, créer, fabriquer, raconter des histoires aux enfants pour semer des petites graines magiques dans leurs esprits, mais aussi dans le but de les aider à traverser certaines périodes de leur développement, notamment pour leur apprendre à gérer leurs émotions. Je m'amuse à m’appeler moi-même "la jardinière de l'imaginaire". J'écris aussi des poèmes, adore être dans la nature et surtout l'observer. La nature est pour moi, autant que les enfants le sont, une grande source d'inspiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *