Atelier des émotions dans la classe maternelle de ma fille (atelier 9)

Jeudi dernier, j’ai retrouvé les enfants de la classe maternelle de ma fille pour le dernier atelier des émotions.

J’ai débuté la séance en leur lisant le livre d’Anthony Browne « Parfois je me sens… »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce livre est un bon outil pour aborder le sujet des émotions, des sensations, des sentiments. Il est coloré et attrayant. Les enfants l’apprécient pour son personnage. Un petit singe qui exprime ses états d’âme au fil des pages avec des illustrations simples et efficaces.

A la fin de la lecture du livre, j’ai donc demandé aux enfants comment ils se sentaient, là tout de suite autour de la table, à cet instant précis. Certains m’ont dit qu’ils étaient dans la joie, heureux, contents, d’autres un peu tristes car ils pensaient fort à leurs mamans et étaient très pressés de la voir. D’autres étaient dans la sérénité, calmes et sereins. Et d’autres avaient faim (en effet, c’était bientôt l’heure de prendre le goûter). Quand à moi, je leur ai avoué que j’étais dans la joie car très heureuse de les retrouver mais également un peu dans la tristesse, car c’était notre dernier atelier ensemble. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et pour clôturer ces ateliers, je leur avais préparé un jeu.

Le jeu : « l’escargot des émotions »

Ce jeu se présente comme un jeu de l’oie classique, avec un plateau, un pion et un dé.

Le but du jeu est de rejoindre la dernière case ARRIVEE. La différence avec le jeu classique qui est individuel, celui-ci se veut coopératif. Les joueurs jouent avec un même objectif commun.

Chacun leur tour, les joueurs lancent le dé et avancent leur pion d’autant de cases qu’indique le dé. Selon la case sur laquelle ils arrivent, ils auront (ou non) une action à faire.

 

Sur le plateau de jeu, il y a des CASES ACTION des EMOTIONS et des CASES EMOTICONES.

Les cases ACTIONS des EMOTIONS sont définies par un petit monstre des couleurs. Chaque petit monstre correspond à une action spécifique à faire en dehors du plateau de jeu.

Les cases EMOTICONES sont définies par un émoji. Chaque émoji correspond à une action spécifique à faire sur le plateau de jeu.

Voici quelques photos de la dernière séance. Je peux vous dire que l’on a beaucoup ri. Les enfants auraient aimé qu’elle dure plus longtemps. Ils me répétaient que c’était trop court. Ils ont malgré tout pu faire plusieurs parties.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec l’un des quatre groupes, on a presque réussi à faire un tour complet de l’escargot des émotions en tombant uniquement sur des cases vides. J’ai beaucoup ri, les enfants un peu moins. Alors on a recommencé une partie qui cette fois-ci fut plus intéressante.

 

 

 

 

 

 

 

Pour ce dernier atelier, j’avais commandé un sac d’émotions à l’illustratrice Lyonnaise Chantal Dana. J’aime beaucoup ses illustrations et son univers. J’ai utilisé ses cartes des émotions pour le jeu. Je souhaitais faire une surprise aux enfants et inclure dans le jeu quelque chose d’inédit, qu’ils ce connaissaient pas. Ils ont beaucoup apprécié ces jolies cartes. Au début ils m’ont tous dit que les personnages étaient dans l’émotion « amour », ils faisaient tous référence au petit cœur que Chantal Dana glisse sur les joues de ses personnages. C’est sa marque de fabrique, sa touche à elle et c’est aussi pour cela que j’aime tant ses illustrations, elles sont douces. J’ai donc demandé aux enfants de bien regarder les expressions des différents personnages et ils ont su mettre une émotion sur chaque personnage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour finir, ce jeu nous a permis de faire un résumé de toutes les émotions découvertes au fil des ateliers. Les enfants les connaissent très bien, ils sont maintenant capable de nommer, de reconnaitre telle ou telle émotion. 

A la fin, Dominique a encouragé les enfants à venir me remercier et ils sont tous venu me dire merci, en me faisant des bisous et des câlins. J’étais très émue.

Je l’ai déjà dis, et je vais me répéter mais je suis convaincue que l’éducation émotionnelle est un des piliers pour mieux communiquer avec les enfants. A travers mes expériences professionnelles et personnelles, j’ai pu l’observer, le tester et le vérifier. 

Je remercie les enfants qui ont été à chaque fois à l’écoute, gentil et attentif, bref super sympa. Je remercie Dominique et Gaby pour m’avoir fait une place au sein de la classe et pour m’avoir fait confiance. Ce fut un chouette projet, un partenariat riche en partage et en émotions. 

Delphine Jardinière de l’imaginaire


Voici les fichiers que vous pouvez  imprimer et plastifier :

jeu l’escargot des émotions

images petit yogi + visage neutre

A vous de jouer!

Delphine Jardinière de l’imaginaire


#atelieremotion #lacouleurdesemotions #lemonstredescouleurs #annallenas #educationemotionnelle #partage #classematernelle #émotions #litteraturejeunesse #livre #trésorlivresque #joie #tristesse #peur #sérénité #colère #amour #cartesémotions #chantaldana #illustratrice #dessinatrice

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jeune femme de 34 ans, je travaille depuis plus de 10 ans auprès d'enfants de 0 à 12 ans. Je suis aussi maman de deux enfants. Le mot qui me décrit le mieux est "créative". Je peux vous bricoler un bidule aussi farfelu qu'utile avec trois fois rien, une madame macgyver du bricolage. J' adore inventer, créer, fabriquer, raconter des histoires aux enfants pour semer des petites graines magiques dans leurs esprits, mais aussi dans le but de les aider à traverser certaines périodes de leur développement, notamment pour leur apprendre à gérer leurs émotions. Je m'amuse à m’appeler moi-même "la jardinière de l'imaginaire". J'écris aussi des poèmes, adore être dans la nature et surtout l'observer. La nature est pour moi, autant que les enfants le sont, une grande source d'inspiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *